Polymédication et multimorbidité : opinions et pratiques des médecins généralistes

Une enquête quantitative dans un panel national des médecins généralistes de ville a exploré leurs opinions et pratiques dans la prise en charge de la multimorbidité (gestion des polyprescriptions et déprescription) et documenté leur rôle vis-à-vis de leurs confrères spécialistes ou pharmaciens.

Utilisation des médicaments de substitution aux opiacés et risques associés

Ce projet vise à déterminer les caractéristiques de l’utilisation des médicaments de substitution aux opiacés en France depuis 2009, ainsi que les risques qui leur sont associés en termes de mésusage et de mortalité.

Comparaison de la consommation de psychotropes chez les patients avec un cancer survivants à deux ans du diagnostic et les personnes sans cancer

Une étude épidémiologique observationnelle a comparé les prévalences de prescriptions de médicaments psychotropes et leurs durées dans une cohorte de personnes ayant survécu deux ans après un diagnostic de cancer à celles observées chez des personnes sans cancer.

Comparaison de scores de comorbidités basés sur des délivrances de médicaments ou les affections de longue durée

Il s'agissait de comparer les performances de trois scores de comorbidités construits à partir des données de remboursement de médicaments ou des affections longue durée pour prédire la survenue d'hospitalisations et de décès en population générale, selon l'âge et le sexe.

Effet réel du paiement à la performance sur la dé-prescription de benzodiazépines

Il est question des prescriptions de benzodiazépines, problème important de santé publique chez les personnes âgées. Nous voulons estimer dans quelle mesure la progression des médecins sur un indicateur de "dé-prescriptions" est bien due au système de paiement à la performance en soi (c'est à dire en contrôlant du biais d'auto-sélection dans le programme).

Médicaments et risque d’accidents de la route

Chaque année dans le Monde, près de 1,5 million de personnes sont tuées sur les routes et plus de 100 millions sont blessées. Les facteurs humains impliqués dans ces accidents incluent les comportements des conducteurs (vitesse, alcool, infractions), mais aussi les incapacités liées aux maladies, handicaps, ou bien encore la prise de médicaments.

Médicaments et risque d’accidents de la vie courante

En France, en 2010, plus de 10 millions de personnes ont été victimes d'un accident de la vie courante. La cohorte MAVIE vise à déterminer l'ampleur et les caractéristiques des accidents de la vie courante en France.

Parcourir les catégories