Tous les articles par Centre DRUGS-SAFEr

Risque de conduites suicidaires et utilisation des benzodiazépines

Bien que couramment utilisées pour traiter des troubles ou symptômes associés au risque suicidaire, les benzodiazépines seraient suspectées d’augmenter le risque d’idées ou de conduites suicidaires. Une association existe-t-elle entre exposition aux benzodiazépines et risque de tentative de suicide ou de décès par suicide ?

Neuroleptiques antiémétiques et risque de primo-accident vasculaire cérébral ischémique

Le risque d’AVC ischémique lié aux neuroleptiques indiqués en psychiatrie est bien connu, augmente avec l’âge et l’existence d’une démence. Qu’en est-il pour d’autres médicaments antidopaminergiques très utilisés en population générale, tels que les neuroleptiques antiémétiques ?

Prévision de l’impact de modifications réglementaires du médicament

Les habitudes de consommation de médicaments en France sont fréquemment modifiées par des décisions des pouvoirs publics. Ainsi, il serait utile de pouvoir anticiper, si possible avant la prise de décision, l'impact potentiel de telles modifications sur des indicateurs épidémiologiques d'événements de santé associés à ces traitements (indications ou effets indésirables).

Risque d’événements thromboemboliques veineux liés à l’utilisation des inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase-4

Dans une précédente étude réalisée par la plateforme DRUGS-SAFE, un signal de sécurité a été identifié entre l’utilisation des inhibiteurs de la dipeptidylpeptidase-4 (DPP-4), une classe d’antidiabétiques récemment commercialisés, et le risque de survenue d’événements thromboemboliques veineux (ETV). Etant donné la forte utilisation de ces médicaments, ce signal de sécurité pourrait revêtir un impact majeur en termes de santé publique s’il était avéré.

Utilisation des antiviraux à action directe (AAD) dans le traitement de l’hépatite C en France

Les AAD ont profondément modifié la prise en charge de l’hépatite C. Toutefois, le coût très élevé des AAD a conduit à des mesures de restriction de l’accès universel au traitement. Compte-tenu des sommes investies et des attentes en matière d’efficacité, l’utilisation de ces médicaments est-elle conforme aux recommandations ?

Risque de traumatisme avec les médicaments antihistaminiques ou anticholinergiques

Les médicaments antihistaminiques H1 ou anticholinergiques peuvent induire des effets centraux à type de sédation, confusion ou vertiges pouvant être à l’origine de chutes et d’autres traumatismes. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’association entre l’hospitalisation pour traumatisme et l’exposition aux médicaments antihistaminiques H1 ou anticholinergiques.

Grossesse et utilisation des antidépresseurs : étude analytique

Initier, interrompre ou modifier un antidépresseur pendant la grossesse nécessite d’évaluer, pour la mère et l’enfant à naître, les risques associés au traitement et ceux associés à une dépression non traitée. Dans ce contexte difficile, comment les traitements antidépresseurs sont-ils gérés dans la pratique clinique ?