Médicaments et risque d’accidents de la vie courante

En France, en 2010, plus de 10 millions de personnes ont été victimes d’un accident de la vie courante. La cohorte MAVIE vise à déterminer l’ampleur et les caractéristiques des accidents de la vie courante en France.

Les accidents de la vie courante sont un enjeu majeur de santé publique dans les pays en voie de développement. En France, en 2010, plus de 10 millions de personnes ont été victimes d’un accident de la vie courante, plus de 4 millions d’entre elles ont eu recours aux urgences et 500 000 ont été hospitalisées.

La cohorte MAVIE vise à déterminer l’ampleur et les caractéristiques des accidents de la vie courante en France. La méthodologie de l’étude repose sur le recueil exhaustif par un questionnaire en ligne auprès des membres de foyers d’informations déclarées ou observées antérieurement à la survenue des accidents, telles que les variables concernant l’environnement domestique, les habitudes et modes de vie, et la santé de la victime. Le suivi prospectif longitudinal permet ainsi d’identifier les facteurs associés à la survenue et à la gravité de ces traumatismes (facteurs de santé, TDAH, processus attentionnels, pharmaco-épidémiologie).

A ce jour, le lien entre la survenue des accidents de la vie courante ayant nécessité une consultation médicale ou paramédicale et la consommation d’anxiolytiques, antidépresseurs et hypnotiques a été étudié.


Avertissement : Le contenu de la publication n’engage que ses auteurs et ne reflète pas nécessairement la position de l’ANSM