Dynamiques temporelles de l’évolution des doses de benzodiazépines chez les usagers réguliers de 50 ans et plus

Etude de cohorte, exploitant les données de l’EGB, pour étudier l’évolution des doses chez les consommateurs réguliers de benzodiazépines anxiolytiques et/ou hypnotiques sur 10 années consécutives, vérifier la prévalence d’une augmentation des doses et les caractéristiques associées (cliniques et liées au traitement).

L’usage des benzodiazépines est susceptible d’entrainer une tolérance caractérisée par une diminution progressive de l’effet thérapeutique recherché pour une même dose administrée, notamment chez les personnes traitées de façon continue pendant plusieurs semaines. Cependant, les études sur la consommation chronique de benzodiazépines en population générale indiquent que les doses restent majoritairement stables. Peu d’études portent cependant sur de longues périodes de suivi (> 5 ans).

Nos précédents travaux sur les dynamiques de prescriptions de benzodiazépines (anxiolytiques et hypnotiques) en population générale ont permis de montrer qu’il existait parmi les consommateurs de benzodiazépines une part relativement importante (≈25%) de consommateurs chroniques. L’approche méthodologique ne permettait toutefois pas d’étudier de façon appropriée l’évolution des doses de ces médicaments sur la période de suivi. L’objectif de cette étude est de proposer une approche méthodologique afin de vérifier si différentes dynamiques temporelles (ou trajectoires) de doses de benzodiazépines existent en population générale, lors d’une consommation chronique de ces médicaments et d’estimer leurs prévalences.

Nous réalisons une étude de cohorte (période de suivi du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2015) composée par l’ensemble des personnes âgées de de 50 ans et plus au 1er janvier 2006, incluses dans l’Echantillon Généraliste des Bénéficiaires (EGB), rattachées au régime général de l’Assurance Maladie et classées comme consommatrices régulières de benzodiazépines sur cette période de suivi (n = 8 600). Parmi elles, une analyse de trajectoire est réalisée en utilisant la dose journalière moyenne délivrée de benzodiazépines (équivalent diazépam en mg) comme variable d’intérêt. Les profils latents de doses prescrites de benzodiazépines sont estimés par des modèles mixtes à classes latentes.


Valorisation de la recherche

Speech

Communications en congrès

Cortaredona S, Tournier M, Verdoux H, Verger P. Temporal patterns of hypnotic dose dynamics among long-term hypnotic users aged 50 and older. (abstract 772)

Cortaredona S, Tournier M, Verdoux H, Verger P. Trajectoires des doses de médicaments hypnotiques chez les personnes de 50 ans et plus.

Avertissement : Le contenu de la publication n’engage que ses auteurs et ne reflète pas nécessairement la position de l’ANSM